Soli-Mali dans le Courrier de l'Ouest

Voici un article paru dans le Courrier de l'Ouest du 29 octobre, suite à l'assemblée générale de l'association :

CO291010

Le président de Soli-Mali à l'honneur...

… dans Saint Barthélemy Magazine (pour télécharger le pdf en haute résolution, cliquez sur l'image) :

St Barth Magazine2

SolimaLIEN disponible

Le SolimaLIEN de mai 2010 est disponible au téléchargement dans la rubrique dédiée.
En guise d'avant goût, voici l'édito du Président, Guy Burgevin :

Un long chemin à parcourir...
Au cours du dernier trimestre 2009 et du premier trimestre 2010, trois voyages de Soli-Maliens se sont succédés dans les différents lieux où nous intervenons. Ces voyages sont indispensables : ils nous permettent de renforcer nos liens d’amitié avec la population locale, de dresser le bilan des actions que nous réalisons, d’améliorer les fonctionnements des différents partenariats, d’envisager avec les villageois et nos intervenants sur place de nouvelles actions éventuelles. Ils permettent également aux participants qui ne connaissent pas encore le Mali de découvrir le pays et à ceux qui le connaissent de mieux approfondir la réalité locale.
De ces trois derniers voyages, quels enseignements principaux pouvons-nous tirer ? Le premier, sans nul doute, est que le chemin sera long pour tirer le pays des énormes difficultés économiques qui plombent son développement. Pour ceux qui ont participé à la création de Soli-Mali, il y a bientôt 12 ans, les progrès sont tangibles : la voirie s’est améliorée, certains beaux quartiers commencent à éclore au sein de la capitale, les écoles sont de plus en plus nombreuses dans les
villages, des universités ont vu le jour.
Mais, que de chemin encore à parcourir : de nombreux quartiers de Bamako ne possèdent toujours ni eau courante, ni électricité, ni assainissement ; la plupart des villages ne sont reliés au réseau routier que par des pistes impraticables à la saison des pluies ; de nombreux enfants (les filles en particulier) ne sont pas scolarisés ; le système de santé, même s’il a fait quelques progrès, n’est accessible qu’aux riches puisqu’il n’existe aucune protection sociale pour l’immense majorité des
Maliens ; le travail des enfants est encore très largement répandu (l’exemple le plus frappant en est celui des « petites bonnes » de Bamako que nous aidons) ; l’excision est la règle pour les petites filles dans bon nombre de familles, etc.
Pourtant, pour ceux qui, comme nous, se fixent des objectifs raisonnables et acceptent de se donner le temps, tous les espoirs sont permis. L’exemple le plus frappant est sans nul doute celui de Wanyakuy.
Lorsque nous avons découvert ce village en 1998, il semblait tout juste sortir de la préhistoire : les conditions de vie et d’hygiène des villageois étaient déplorables, l’illettrisme était la règle et l’immense majorité des enfants n’avait pas accès à l’école.
Aujourd’hui, après 12 ans de collaboration parfois semée d’embûches, l’école accueille près de 200 enfants et nous étonne par son dynamisme, le lavage des mains est devenu systématique, des poubelles commencent à apparaître dans le village, l’habitat, même s’il reste traditionnel, s’est nettement amélioré, les femmes se sont organisées en association et n’hésitent plus à prendre la parole.
Tout cela pour dire que grâce à votre aide continue depuis 12 ans, de nombreux progrès ont été réalisés mais il reste un long chemin à parcourir. Alors, poursuivons le ensemble, en acceptant d’y mettre le temps…

Guy BURGEVIN

Ouest-France du 15 juillet

Et voilà la suite de l'article du Ouest France du 15 juillet :

Ouest_France_2bis

Les Artaud à l'honneur

Un superbe article paru dans Ouest-France le 15 juillet dernier.
Une fois de plus, les petits Artaud font parler d'eux… et dans le même temps ils s'arrangent pour faire parler de Soli-Mali.

Encore une fois BRAVO et MERCI les z'Artaud !

Ouest_France

Soli-Mali une nouvelle fois à l'honneur

Une fois de plus, au travers de cet article, c'est l'ensemble des actions menées par Soli-Mali et tous ses membres qui est saluée.
Le Courrier de l'Ouest du 23 mars 2007 :

CO230307

Soli-Mali honoré
au travers du Président !

Le MEDEC est le plus grand congrès médical en France. Il se réunit une fois par an au Palais des Congrès, porte Maillot à Paris.
A cette occasion, le revue « Le Généraliste », hebdomadaire professionnel destiné aux médecins généralistes remet chaque année cinq «G d’Or » à cinq médecins Français « qui ont fait honneur à leur profession ». Cette année, Guy BURGEVIN, votre président, fait partie des cinq récipiendaires pour son action au sein de Soli-Mali. Il recevra son « G d’Or » le 15/03/07.

Il est bien évident qu’au travers de cette distinction, c’est toute l’association et tous ceux qui nous soutiennent qui sont mis à l’honneur.
Un encouragement de plus pour nous aider à aller de l’avant !

GDOR

Revue de presse

Courrier de l'Ouest du 29 janvier 2007

CO290107

Revue de presse

Le Ouest France du 27 janvier 2007

snap1287

Revue de presse

Article paru dans le Courrier de l'Ouest du 20 janvier 2007...

CO070120

... et dans le Ouest-France le 22 janvier 2007.

OF070122

Vu dans la presse

Le Courrier de l'Ouest du 9 novembre...

CO091106

... et le Ouest France du même jour.

OF091106

Vu dans la presse

Ouest France du 4 novembre 2006.

OF041106

Vu dans la presse

Courrier de l'Ouest du 4 novembre 2006

CO041106CO041106B

Vu dans la presse

Paru dans le Ouest France
OFXX1106

Vu dans la presse

Courrier de l'Ouest du 3 novembre 2006
CO031106

Vu dans la presse

Paru en page départementale d'Ouest France ce matin.

inconnu

Vu dans la presse

Courrier de l'Ouest du 24/10/06

C0 0610242